La meute

Glisser dans la sensation pure. Devenir épiderme. S’articuler aux autres. Avoir des organes mouvants. Devenir un assemblage vivant, un corps collectif. Etre renouvelé sans cesse.

Devenir animal, changer de plan, de peau, de corps, de vitesse, devenir multiple, s'associer avec ses semblables, faire meute. Faire en sorte que notre envers soit notre véritable endroit.

La meute est un protocole de performance crée par Nadia Vadori-Gauthier.

C'est une performance du Corps Collectif.

Les meutes sont monochromes. Les corps sont nus et peints.

Une meute dure de 20 minutes à plusieurs heures.

Nous intervenons dans différents espaces intérieurs et extérieurs. 

 

Il y a eu une quarantaine de meutes à ce jour.

 

 

La meute est monochrome.
La meute est un manifeste poétique.
La meute est un processus de réalité.
La meute affirme la réalité de la dimension poétique de l’existence.
La meute acte son appartenance au vivant.
La meute est un corps poétique.
La meute est un corps rythmique.
La meute est un corps ouvert à vitesses et identités variables.
La meute est un agencement de multiplicités.
La meute explore les intervalles.
La meute glisse vers l’autre sens du sens.
La meute est un entrelacs de visible et d'invisible.
La meute est un phénomène ondulatoire qui se propage par contagion.

La meute est un devenir. 

 

Newsletter

Livre : La Meute, un devenir du Corps collectif

 

animal/humain

nature/culture

nu/vêtu

lent/rapide

collectif/individuel

proche/lointain

haptique/optique

organique/numérique

sensation/représentation

onde/particule

flux/forme

invisible/visible

mouvement/image

temps/espace